Pourquoi existe-t-il des jaguars noirs ?

12
Jun 2023
Photo de face d’un jaguar noir, c’est-à-dire un jaguar atteint de mélanisme
Crédit Photo: Pixnio

Plus rares que les individus jaunes tachetés, les jaguars noirs (ou jaguars mélaniques) représenteraient 6% de la population totale de jaguars. Et depuis la nuit des temps, ces fauves mystérieux alimentent divers mythes et légendes.

La génétique et les jaguars noirs

On parle de mélanisme lorsqu'un individu est plus sombre que les autres individus de son espèce. Ce phénomène est dû à une mutation génétique, aboutissant à une production élevée de mélanine dans la peau et les poils.

Tout être vivant hérite de l’expression génétique de chacun de ses parents, c’est ce qu’on appelle le génotype. Cependant, seule l’expression d’un des deux gènes se trouvera exprimée, c’est le phénotype. C’est ce qui donnera à l’individu son aspect. Chez les jaguars noirs, le gène mélanique est dominant ; il s'impose face au gène de couleur jaune, dit alors récessif. Dans certains cas ce dernier peut même être inexistant. Les jaguars jaunes tachetés ne possèdent pas quant à eux de gène mélanique.

De ce fait, deux jaguars noirs peuvent potentiellement donner naissance à un individu jaune alors que deux jaguars jaunes ne pourraient pas donner naissance à un individu noir.

Schéma expliquant le mélanisme chez les jaguars

Pourquoi certains jaguars sont atteints de mélanisme ?

Une hypothèse admet que cette particularité génétique est fréquente chez les individus évoluants en altitude, comme par exemple la cordillère de Talamanca au Costa Rica. Le climat y est beaucoup plus froid que dans les forêts de basse altitude. La couleur noire permettrait aux jaguars de mieux absorber la lumière et ainsi de conserver d'avantage de chaleur. Elle leur permettrait également de mieux se camoufler au sein de ces forêts denses et obscures, souvent plongées dans la brume. Un avantage pour la chasse ! L'environnement serait donc un facteur clé dans l'apparition du mélanisme chez le jaguar.

Un jaguar noir à côté d'un jaguar jaune
Crédit photo: MNHN - F.-G. Grandin

La panthère noire n'existe pas !

Contrairement aux idées reçues, la panthère noire n'est pas une espèce à part entière. Deux espèces présentant une forme mélanique sont communément appelées « panthère noire ». Il s'agit du jaguar noir (présent uniquement en Amérique) et du léopard noir (présent en Afrique et en Asie).

Pour autant, lorsqu'ils sont atteints de mélanisme, ni le jaguar, ni le léopard ne possèdent un pelage noir uniforme. Celui-ci arbore des tâches aussi appelées rosettes, visibles en fonction de la lumière.

jaguar noir ouvrant la gueule
Crédit : Jean-Marc Ky

Mythes

Plusieurs légendes autour du jaguar noir existent. On raconte qu'il serait plus grand et plus agressif que le jaguar jaune. Cependant, ces hypothèses ne reposent sur aucune base scientifique et relèvent d'avantage de la croyance populaire. De nombreuses personnes pensent également que le jaguar noir est une espèce à part entière.